Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Floraison des colzas : Les pollinisateurs vos alliés des rendements

Floraison des colzas : Les pollinisateurs vos alliés des rendements

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Les abeilles butinent dans un rayon de 3 km autour de la ruche, même si vous ne les voyez pas il y en a forcément dans vos parcelles !

Les abeilles et autres insectes visitent les fleurs de colza qui produisent du nectar et du pollen. Ils contribuent de façon déterminante à l’élaboration du rendement. Pendant la floraison, il est donc indispensable de créer des conditions favorables à la pollinisation. Toute intervention peut avoir un impact. La Chambre d'agriculture vous indique les règles à suivre.

RAPPELS REGLEMENTAIRES

Si vous devez intervenir avec un produit phytopharmaceutique des restrictions d’usage s’appliquent.

Les traitements insecticides et acaricides sont interdits pendant la période de floraison. Une dérogation est possible pour l’utilisation des produits bénéficiant d’une dérogation dans le cadre de leur autorisation de mise sur le marché. Ils portent une mention spécifique sur l’emballage :

  • « emploi autorisé durant la floraison et au cours des périodes de production d’exsudats en dehors de la présence des abeilles ”
  • ou « durant la floraison »
  • ou « au cours des périodes de production d’exsudats ».

 

 

Dans son dernier avis concernant la protection des abeilles, l’ANSES précise que, afin de garantir un délai suffisant entre l’application et le début de l’activité de butinage des abeilles domestiques, les traitements phytopharmaceutiques bénéficiant d’une dérogation à l’interdiction de traitement ne peuvent être appliqués ni en fin de nuit ni tôt le matin. Elle recommande que ces traitements ne puissent être appliqués qu’après l’heure de coucher du soleil et dans les trois heures suivantes, dans des conditions permettant d’assurer la sécurité et la santé des opérateurs.

Compte-tenu des informations disponibles sur la biologie des autres pollinisateurs, un traitement précédent l’heure du coucher ne garantit pas une protection des autres espèces de pollinisateurs qui peuvent butiner plus tard en soirée et sortir à des températures plus basses que l’abeille, c’est le cas par exemple du bourdon.

 

ATTENTION : cette mention ne signifie pas que le produit est inoffensif pour les abeilles, mais le risque a été jugé moindre que pour d’autres spécialités. Dans ce cas, le traitement doit impérativement être réalisé en dehors de la présence des abeilles.

Il faut donc traiter de préférence le soir, après avoir vérifié l’absence d’insectes butineurs abeilles dans la parcelle. Traiter le soir plutôt que le matin permet de limiter l’exposition des butineurs qui ne reviendront dans les parcelles que le lendemain.

 

>> lire toutes les recommandations dans la Fiche Pratiques agricoles et Protection des pollinisateurs

en période de Floraison des Colzas