Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Méteil précoce pour plus d'autonomie en protéine : un intérêt confirmé

Méteil précoce pour plus d'autonomie en protéine : un intérêt confirmé

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

La Chambre d'agriculture mène depuis 2017 des essais sur les méteils avec des mélanges identiques implantés sur trois plateformes en terres de bocage limono-argileux, en terres de plaine argilo-calcaire et en terres rouges profondes du mellois. Retrouvez les résultats des essais 2020 sur les méteils précoces et des conseils pour les conduire .

Les avantages du méteils ou mélanges :

  • augmenter les stock hivernaux de fourrages,
  • moins de sols nus en hiver,
  • plus d'autonomie protéique,
  • moins d'intrant

L'objectifs des essais conduits par la Chambre d'agriculture c'est un rendement minimum de 5tMS/ha pour les mélanges testés et au moins 15 % de protéine. 

Les méteils précoces sont des mélanges de céréales et de légumineuses récoltés fin avril/ début mai. Ils produisent un fourrage de qualité riche en matière azotée et permettent de gagner en autonomie
protéique. Pour obtenir 15 % de MAT à la récolte, il faut au moins 50 % de légumineuses à la récolte soit 30 % de légumineuses semées, d’après les essais menés en 2019 à Surgères, Melleran et La
Chapelle-Saint-Laurent. Pour confirmer les résultats 2019, cinq des sept mélanges testés ont été réimplantés sur les trois sites.

 

>> MÉTEIL PRÉCOCE POUR PLUS D’AUTONOMIE PROTÉIQUE : UN INTÉRÊT CONFIRMÉ